Le logiciel de virtualisation de Windows sur macOS, Parallels Desktop, a confirmé que la prise en charge de Windows 11 est en cours d'élaboration pour les ordinateurs Mac.

Comme indiqué par iMore, Parallels a confirmé que l'équipe d'ingénierie de Parallels attend la version officielle de Windows 11 Insider Preview afin d'étudier les différents changements introduits dans le nouveau système d'exploitation, telles que l'intégration Teams et le support des applications Android.

"Nous voulons offrir une compatibilité totale dans les futures mises à jour de Parallels Desktop", a déclaré Nick Dobrovolskiy, vice-président principal de l'ingénierie et du support à iMore.

Sur les ordinateurs Mac Intel, les utilisateurs peuvent faire tourner Windows en mode natif à l'aide de Boot Camp, ainsi que par virtualisation. Cependant, l'exécution native de Windows via Boot Camp n'est plus possible sur tous les Mac Apple Silicon, laissant la virtualisation comme seule option.

La version actuelle de Parallels pour macOS, Parallels Desktop 16 est optimisée pour macOS Big Sur, et la société a déclaré publiquement qu'elle testait Parallels sur la version bêta de macOS Monterey "pour assurer une compatibilité totale dès sa sortie".

Article AppleGeek


x

   RECHERCHER