LE TALK SHOW HIGH-TECH DE REFERENCE

HomePod 2 : possibilité de gestes en 3D et FaceID

Par Raphaël Mercier Publié le : 08/02/2019

HomePod 2 : possibilité de gestes en 3D et FaceID

Une demande de brevet récemment publiée par Apple suggère qu'un futur HomePod pourrait prendre en charge les gestes de la main en 3D, le faceID, etc.

Bien que la demande de brevet ne désigne pas le HomePod par son nom, elle décrit un assistant associé à commande vocale doté de divers capteurs et caméras, "rassemblant les gestes de la main et d'autres saisies de gestes tridimensionnels". Cela pourrait inclure des vagues, des applaudissements, etc.

Fait intéressant, le HomePod pourrait avoir des diodes électroluminescentes tissées dans le tissu pour fournir un retour visuel aux gestes de la main. Les voyants peuvent également être configurés pour afficher des caractères alphanumériques dans la structure qui changent en fonction de l'heure.

La prise en charge des gestes de la main 3D sur le HomePod pourrait utiliser la technologie acquise par Apple lors de son acquisition de PrimeSense en 2013. En 2016, par exemple, Apple a déposé un brevet sur les gestes de la main sur Mac, tels que le push, le up et la wave, qui pourraient être utilisés interactions de base de l'application, comme le défilement d'un menu.

Les gestes décrits ici incluent les gestes de mise au point et les gestes de déverrouillage. Un geste de mise au point permet à l’utilisateur d’engager (c’est-à-dire de prendre le contrôle) une interface utilisateur 3D inactive non tactile. Un geste de déverrouillage permet à l'utilisateur d'engager une interface utilisateur 3D non tactile verrouillée. Dans certains modes de réalisation, l'interface utilisateur 3D non tactile transmet un retour visuel à l'utilisateur effectuant la mise au point et les gestes de déverrouillage.
Des exemples de gestes de déverrouillage comprennent un geste "levé" (par exemple, en levant la main à une distance spécifiée), une séquence de deux gestes d'onde séquentiels et une séquence de deux gestes de poussée séquentiels.

Les technologies PrimeSense ont initialement été utilisées par Microsoft pour son capteur de mouvement Kinect pour Xbox. Apple a ensuite intégré certaines des technologies au système TrueDepth qui optimise l’identification faciale sur l’iPhone X et plus récent.

En ce qui concerne l'identification de visage, le brevet explique que le HomePod pourrait identifier les utilisateurs situés à proximité du locuteur en utilisant la "reconnaissance faciale", ainsi que mesurer la distance entre les utilisateurs et le locuteur. Cela pourrait permettre une authentification biométrique des requêtes personnelles, plusieurs profils d'utilisateurs, etc., sur un futur HomePod.

Fin 2017, le président du fournisseur Apple, Inventec, a déclaré que sa société observait une tendance à l'intégration de la technologie de reconnaissance faciale et visuelle aux haut-parleurs intelligents, sans préciser le type de haut-parleur en particulier. L’analyste Apple, Jeff Pu, a ainsi prédit le lancement d’un HomePod compatible Face ID en 2019.

Le brevet exhaustif décrit ensuite diverses autres fonctionnalités potentielles pour un futur HomePod, telles que la détection de la lumière ambiante, l'affichage d'une icône d'ensoleillement si le temps est ensoleillé, l'affichage du logo d'une équipe sportive gagnante, la détection du rythme cardiaque, et beaucoup plus.

Une caractéristique originale mentionnée est un avatar basé sur emoji qui s'adapterait à l'humeur ou aux actions d'un utilisateur. Si l'utilisateur est triste, par exemple, l'emoji peut refléter de la tristesse. Ou, si un utilisateur demande à HomePod des informations sur l’achat d’un cadeau d’anniversaire, l’orateur peut afficher un joyeux émoji pour présenter les résultats.

La demande de brevet a été déposée auprès de l’Office américain des brevets et des marques en juillet 2017, six mois avant le lancement du HomePod actuel, mais elle n’a été publiée que fin janvier en raison d’une période de confidentialité standard de 18 mois.

Bien entendu, Apple dépose chaque semaine de nombreuses demandes de brevet et de nombreuses inventions ne voient pas le jour. Les brevets sont également très détaillés et englobent de nombreuses idées possibles, même celles pour lesquelles Apple n’a peut-être pas l’intention de progresser. Donc, la mise en œuvre exacte, le cas échéant, reste à voir.

PARTAGER :

x

   RECHERCHER