Steve Wozniak, cofondateur d'Apple, a déclaré qu'il soutenait pleinement le mouvement du droit à la réparation et que Apple n'existerait même pas sans "un monde technologique très ouvert".

Le cofondateur d'Apple répond en vidéo à Louis Rossmann, YouTuber et réparateur spécialisé Apple connu pour mener un combat législatif afin de faire passer une loi sur le droit à la réparation aux US

Dans la vidéo, Wozniak déclare que sans son éducation dans un "monde technologique très ouvert", il n'y aurait pas eu de pomme, rappelant comment les vieilles radios et téléviseurs étaient accompagnés de diagrammes et d'instructions pour chaque circuit et conception, permettant aux familles, même celles qui n'étaient pas techniques, de réparer leur matériel.

Wozniak a déclaré qu'il est temps "de reconnaître le droit à la réparation", et que les entreprises essayaient de l'arrêter parce qu'il leur donne "le pouvoir et le contrôle sur tout", ajoutant "Je suppose que dans l'esprit de beaucoup de gens, le pouvoir sur les autres équivaut à de l'argent et aux profits".

La nouvelle fait suite à des informations selon lesquelles le président américain Joe Biden prévoit d'ordonner à la FTC de créer des lois sur le droit de réparation destinées aux fabricants de téléphones mobiles.

Article AppleGeek


x

   RECHERCHER