ORLM RECOMMANDE :
Redécouvez le plaisir d'un Mac tout neuf

Votre compte Spotify pourrait bientôt être banni ou complètement arrêté si vous utilisez un bloqueur de publicité.

Les conditions d'utilisation mises à jour de Spotify, qui entreront en vigueur le 1 er mars, stipulent désormais expressément qu’il est interdit d’utiliser des outils ou des applications modifiées pour bloquer les publicités.

Spotify a commencé à sévir contre les bloqueurs de publicités en mars dernier quand environ 2 millions d'utilisateurs utilisaient des astuces pour éviter d'écouter des annonces entre les morceaux.

Nous disposons désormais de «plusieurs mesures de détection en place pour surveiller la consommation du service afin de détecter, d’étudier et de traiter les activités de diffusion en continu manipulées», a confirmé Spotify l’année dernière.

À présent, les conditions de service stipulent explicitement que votre compte sera banni si vous utilisez un blocage des publicités.

«Contourner ou bloquer les publicités dans le service Spotify» entraînera la résiliation immédiate ou la suspension de votre compte, explique Spotify.

Bon nombre de ceux qui utilisent des bloqueurs de publicité auront déjà reçu des suspensions et auront la possibilité de réactiver leurs comptes après la suppression du logiciel de blocage de la publicité et des modifications.

Mais grâce aux nouvelles conditions d'utilisation, Spotify a la liberté de fermer immédiatement un compte sans préavis.

Pourquoi les publicités sont indispensables sur Spotify ?

Bien entendu, cela n’affecte pas les abonnés Spotify Premium, qui paient pour vivre une expérience sans publicité. Toutefois, lorsque vous utilisez le service sans payer, Spotify s’appuie sur les annonces pour gagner de l’argent et payer les redevances des artistes.

Ces annonces, ainsi que ses 96 millions d’abonnés payants, ont permis à Spotify d’enregistrer le premier bénéfice en 13 ans.


ORLM RECOMMANDE :

CleanMyMac 2
x

   RECHERCHER