ORLM RECOMMANDE :
Redécouvez le plaisir d'un Mac tout neuf

Aucun produit Apple n'est inclus dans les taxes additionnelles sur les produits chinois entrés récemment en vigueur, mais Apple pourrait encore en souffrir. Les actions de la société ont considérablement chuté à la suite de l’échauffement des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Selon le President Trump, les taxes à l'importation futures sur iPhone, iPad et Apple Watch sont probables.

Taxes pour certains, préoccupations pour d'autres

À minuit la nuit du 09 Mai, l’administration Trump a imposé des droits de douane de 25% sur de nombreux produits importés de Chine par les entreprises américaines. Toutefois, cette modification ne concerne que les produits précédemment couverts par des droits de douane de 10%. Aucun des produits Apple n'était concerné.

Néanmoins, le cours de l’action de cette société a chuté de 7% cette semaine après que Trump eut menacé pour la première fois ces taxes supplémentaires au cours du week-end. Cette baisse est probablement due au commentaire additionnel de Trump selon lequel "325 milliards de dollars de biens supplémentaires que la Chine nous a envoyés ne sont pas taxés, mais le seront bientôt, à un taux de 25%".

Préparez-vous ...

"Une taxe de 25% sur les 267 milliards de dollars restants exportés de Chine vers les États-Unis aurait des conséquences considérables sur la chaîne d'approvisionnement d'Apple", a déclaré Katy Huberty de Morgan Stanley.

Si cela se produit, l’analyste indique que Apple pourrait absorber les taxes supplémentaires que le gouvernement américain facturerait pour importer des produits en provenance de Chine. La société pourrait également répercuter le coût de ces taxes sur les consommateurs, en augmentant le prix d'un iPhone XS de 160 $, ce qui freinerait probablement la demande en iPhone.

Une taxe de 25% sur les importations chinoises d’Apple n’est pas inévitable. Les États-Unis et la Chine négocient actuellement pour tenter d'empêcher l'aggravation de la guerre commerciale.

iPhone assemblé en Chine, non fabriqué là-bas

L’administration Trump pourrait frapper Apple avec ces lourdes taxes à l’importation malgré les protestations de Tim Cook, selon lesquelles l’iPhone n’est pas fabriqué en Chine, il n’est assemblé que dans ce pays.

Les composants sont fabriqués dans le monde entier, y compris aux États-Unis, puis expédiés en Chine pour l'assemblage final. Mais le gouvernement américain se moque de savoir qu’un écran d’iPhone vient du Japon et que son processeur et sa mémoire sont fabriqués en Corée. Lorsque l’appareil assemblé est importé de la Chine aux États-Unis, il sera taxé comme une importation chinoise.


ORLM RECOMMANDE :

CleanMyMac 2
x

   RECHERCHER