Epic Games et Apple ont participé hier à une audience préliminaire pour discuter du retrait de Fortnite de l'App Store. La juge Yvonne Gonzalez Rogers ne s'attend pas à ce que le procès ait lieu avant juillet 2021.

Epic a tenté d'obtenir une injonction préliminaire contre Apple afin que Fortnite revienne dans l'App Store jusqu'à la décision finale, mais cela semble peu probable.

Epic Games‌ a continué à affirmer qu'Apple avait le monopole de l'App Store et facturait des frais excessifs, mais la juge a souligné que le taux de 30% collecté par Apple était le taux de l'industrie collecté par PlayStation, Xbox, Nintendo, Amazon, Walmart, Best Buy , Google,....

Epic a affirmé que les consoles sont différentes parce que le matériel est vendu à perte, mais la juge n'était pas convaincue. "Il ne semble pas y avoir de preuves à l'appui de ce que vous dites", a-t-elle déclaré.

Le juge Rogers a demandé à Epic quand, exactement, Apple est devenu un monopole étant donné que les règles de l'App Store sont restées inchangées depuis le lancement. Epic n'a pas su donner une réponse convaincante, répondant seulement qu'il s'agissait d'un monopole lorsque Fortnite est arrivé sur iOS en 2018. La juge a également déclaré que les jardins clos existent depuis quatre décennies et que ce que fait Apple n'est pas trop différent.

Elle a également réitéré qu'Epic Games avait pris une décision calculée pour défier les règles de l'App Store et que le tribunal ne prévoyait pas d'injonctions pour les litiges contractuels. Epic n'était "pas franc", dit-elle. "Il y a des gens dans le public qui vous considèrent comme des héros pour ce que vous avez fait, mais ce n'est pas honnête."

Que pensez-vous de cette première décision? Laissez votre avis dans les commentaires.


ORLM RECOMMANDE :

x

   RECHERCHER