Facebook a passé la semaine dernière à critiquer publiquement les projets d'Apple d'ajouter de nouvelles fonctionnalités de confidentialité à iOS 14 début 2021. L'Electronic Frontier Foundation s'est maintenant prononcée du côté d'Apple, déclarant que les critiques de Facebook sont «risibles».

Début 2021, Apple déploiera une nouvelle fonctionnalité de transparence du suivi des applications, qui exigera que les entreprises reçoivent l'autorisation des utilisateurs avant de pouvoir les suivre sur d'autres applications et sites web.

Depuis, Facebook s'est engagé dans une bataille de relations publiques contre Apple. Facebook affirme que les nouveaux changements nuiront aux petites entreprises et affecteront la capacité des entreprises à atteindre de nouveaux clients. Apple, d'autre part, dit que la fonctionnalité ne nécessitera pas à Facebook de modifier son approche du suivi des utilisateurs, mais uniquement de demander l'autorisation aux utilisateurs.

L'argument de Facebook selon lequel les petites entreprises seront affectées, l'EFF affirme que de telles affirmations «ne pourraient être plus éloignées de la vérité».

Facebook les a enfermés dans une situation dans laquelle ils sont forcés d'être sournois et défavorables à leurs propres clients. La réponse ne peut pas être de défendre ce système défectueux au détriment de la confidentialité et du contrôle de leurs propres utilisateurs.


Vous êtes de quel côté? Plutôt Facebook ou plutôt Apple? Laissez votre avis dans les commentaires.


x

   RECHERCHER