Selon une nouvelle demande de brevet, Apple étudie l'utilisation du titane pour les futurs MacBook, iPad et iPhone.

Dans le brevet, Apple explique comment divers appareils pourraient adopter des boîtiers en titane avec une finition texturée.

Le brevet explique que l'aluminium anodisé, utilisé sur les MacBook et iPad actuels, n'est pas aussi dur ou durable que le titane. Cependant, la dureté du titane le rend "très difficile à graver", ce qui signifie qu'il peut être "esthétiquement peu attrayant". Le brevet vise à présenter une solution à ce problème en décrivant un procédé de dynamitage, de gravure et de chimie pour donner à un boîtier en titane un aspect plus attrayant.

Apple décrit la surface texturée comme comprenant des "pics séparés par des vallées", avec des mesures micrométriques et des unités de brillance spécifiques. Le processus implique diverses techniques pour transmettre "la pièce en titane sablé et gravé avec une rugosité à petite échelle", ce qui lui permet de conserver "une finition de surface brillante".

La "finition de surface distinctive" est décrite comme une "qui réfléchit à la fois de manière diffuse et spéculaire la lumière visible", et on dit qu'elle est structurellement et esthétiquement différente de toute autre pièce en titane classique.

Apple a utilisé des boîtiers en titane pour un petit nombre de produits, tels que le PowerBook G4. Aujourd'hui, le seul produit Apple à utiliser un boîtier en titane est l'Apple Watch Titanium.


x

   RECHERCHER