ORLM RECOMMANDE :
Redécouvez le plaisir d'un Mac tout neuf

Cette semaine, Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit de la Police Fédérale Belge, nous parle d’une application baptisée TikTok. Celle-ci fait fureur chez les jeunes mais comporte certains dangers. 

Elle a été l’une des applications les plus téléchargées en 2018 et compte plus de 700 millions d’utilisateurs, dont une majorité de filles. Son nom ? TikTok. Cette application offre la possibilité aux utilisateurs de visionner des clips musicaux mais aussi de se mettre en scène sur leurs morceaux de musique préférés. « TikTok est donc une synthèse parfaite de ce que les ados recherchent. On peut être liké et rassembler un maximum de suiveurs pour les vidéos que l’on va partager. On peut interagir avec les autres utilisateurs via la messagerie intégrée et, comme sur Snapchat, on va pouvoir ajouter des visuels ou des filtres à la vidéo que l’on va créer », détaille Olivier Bogaert dans sa chronique « Surfons Tranquille ».

En novembre dernier, la Police française mettait déjà en garde les parents au sujet des dérives possibles liées à cette application. En découlent : propositions sexuelles malintentionnées, risques de propos haineux et de cyber-harcèlement. « Vous l’avez sans doute compris, en se mettant en scène, reprenant la gestuelle de leur star favorite et, du coup, adoptant des postures langoureuses, les utilisateurs peuvent intéresser les prédateurs sexuels », explique le commissaire Olivier Bogaert, évoquant la vidéo du  Youtubeur « le Roi des Rats » qui dénonce certaines pratiques constatées sur TikTok.

 Maximiser la sécurité

Le commissaire de la Federal Computer Crime Unit invite à la prudence: 

« Il est indispensable que les parents se documentent et abordent la question de la sécurité avec leurs enfants. Bien sûr, l’idée n’est pas de  diaboliser l’application mais de les inviter à la prudence et à ne pas répondre aux sollicitations de personnes inconnues. Il faut aussi les aider en intervenant dans le paramétrage de l’application pour assurer un maximum de sécurité. »


Source : Police Fédérale Belge


ORLM RECOMMANDE :

CleanMyMac 2
x

   RECHERCHER