ORLM RECOMMANDE :
Redécouvez le plaisir d'un Mac tout neuf

Après avoir annoncé une baisse de 15% du chiffre d’affaires de l’iPhone au T1 2019, Tim Cook a été interrogé lors de l’appel des bénéfices d’Apple sur les prix des iPhone. L’analyste Steve Milunovich a demandé à Cook si Apple aurait poussé l’enveloppe «un peu trop loin» et pourrait devoir ramener les prix à l’avenir.

Tout d’abord, Cook a expliqué la stratégie de prix d’Apple avec l’iPhone XS, l’iPhone XS Max et l’iPhone XR. Il a expliqué que l’idée était de fixer le prix de l’iPhone XS au même prix que celui de l’iPhone X. L’iPhone XS Max étant juste au-dessus et l’iPhone XR compris entre l’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus.

Aux États-Unis, Cook a déclaré que cela entraînait en fait une "très petite différence" par rapport à 2017:

Le prix de l’iPhone XS aux États-Unis est identique à celui de l’iPhone X il ya un an. L'iPhone XS Max, qui était neuf, valait cent dollars de plus que le XS, puis nous avons tarifé le XR en milieu de gamme. C’est donc une différence minime aux États-Unis par rapport à l’année dernière.

Sur le plan international, toutefois, Cook a expliqué que les devises et différences de taxation amplifiaient le prix de certains pays. C'est ce qui a amené Apple à modifier sa stratégie de tarification internationale :

La question des taux de changes a amplifié cette différence entre les marchés internationaux, en particulier les marchés émergents, qui avaient tendance à évoluer de manière beaucoup plus significative par rapport au dollar. Ainsi, ce que nous avons fait en janvier dans certains endroits et avec certains produits, nous avons essentiellement absorbé une partie ou la totalité du mouvement de change par rapport à l’année précédente et nous nous sommes donc rapprochés ou peut-être exactement identiques au prix local de l’année précédente.

Devons-nous nous attendre à une basse significative sur le territoire européen ? L'avenir nous le dira assez rapidement.


ORLM RECOMMANDE :

CleanMyMac 2
x

   RECHERCHER